AREVA logo

Reclassement par l’Autorité de Sûreté Nucléaire d’une anomalie dans un laboratoire de MELOX

Le 4 mars dernier, des vérifications quotidiennes avaient permis de constater un dépassement de 2 grammes, soit moins de 1%, de la masse de matière autorisée (370 grammes)*, sur un poste du laboratoire** de MELOX (Gard) où était mené un programme de recherche sur un échantillon.

Dès l’écart relevé, les équipes avaient mené les actions correctives appropriées et en l’absence de tout risque pour les personnes et l’environnement, une déclaration de niveau 1 sur l’échelle INES*** avait été proposée à l’ASN (cf. communiqué de presse du 9 mars 2009).

L’usine MELOX prend acte de la décision de l’Autorité de sûreté nucléaire de relever l’incident d’un niveau en raison de l’absence d’alarme d’un logiciel du laboratoire.

Dans le cadre de sa politique de progrès continu visant à assurer le plus haut niveau de sûreté des installations, la direction de MELOX a mis en œuvre les actions d’amélioration nécessaires.

372 grammes ont été introduits pour une limite prescrite de 370 grammes, l’apparition d’un risque éventuel se situant à une masse plus de deux fois supérieure.

** Laboratoire MELOX : laboratoire d’analyse, de contrôle qualité et de recherche sur des échantillons (mélange d’oxyde, pastilles, …) relatifs au procédé de fabrication.

*** Echelle internationale des événements nucléaires graduée de 0 à 7