logo AREVA

Flamanville 3 - France

Chantier de Flamanville 3

Le réacteur EPR™ est le premier réacteur de Génération III+, en construction, du parc nucléaire français et le 100ème réacteur commandé à AREVA. Les autorités françaises et les producteurs d’électricité français ont lancé ce programme de renaissance nucléaire avec en tête l’échéance de 2020, quand le parc nucléaire originel français entrera en phase de démantèlement.

  • Le contrat

    Le contrat

    Client : Électricité de France (EDF).

    Fournisseur: AREVA.

    Etendue de la fourniture: 1 chaudière nucléaire pour le réacteur EPR™.

    Puissance électrique nette : 1 630 MWe.

    Puissance thermique du réacteur : 4 300 MWth.

    Production électrique du réacteur : 13 TWh.

    Date de signature : 17 Avril 2007.

  • Le client

    Le Client

    Le groupe EDF est un des leaders sur le marché de l'énergie, présent sur l’ensemble des segments du secteur : fourniture d'électricité, transmission, distribution, commercialisation et vente. EDF est numéro 1 des producteurs d'électricité en Europe.

    En France,
    il gère principalement un parc de centrales nucléaires et hydroélectriques, qui fournissent à 95% une électricité sans CO2. Au total, EDF a généré plus de 470,2 TWh en 2010 en France.

    Depuis les années 70, EDF conçoit, construit et exploite 58 réacteurs à eau pressurisée (REP), totalisant 63,1 GWe de capacité installée répartis sur 19 sites en France (34 réacteurs de 900 MWe, 20 de 1 300 MWe, 4 de 1 450 MWe). Ces réacteurs représentent plus de 85 % de l’électricité produite par EDF. Les 58 réacteurs, tous fournis par AREVA, ont été mis en service entre 1977 et 1999.

  • Etendue de la fourniture

    Etendue de la fourniture

    AREVA

    • Chaudière nucléaire
      • Conception et approvisionnement.
      • Construction et mise en service.
      • Système de commande numérique :
         - contrôle-commande de sécurité et système électrique, ingénierie et fabrication ;
         - contrôle-commande opérationnel de la chaudière nucléaire, ingénierie et fabrication ;
         - simulateur du contrôle-commande de sécurité et du système de contrôle-commande central.

    EDF

    • Gestion globale du projet
    • Processus de certification avec l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN).

    BOUYGUES

    • Génie civil

    ALSTOM

    • Îlot de la turbine

  • Logistique

    Logistique d'approvisionnement

    decorative

    Le projet Flamanville 3 fait appel à une chaine logistique industrielle mondialement qualifiée et un grand nombre de sous-traitants : près de 100 fournisseurs travaillent sur le projet : 

    Travaux sur les équipements principaux

    Circuit primaire des équipements

    • Générateur de vapeur et pressuriseur :  AREVA Chalon/Saint-Marcel, France.
    • Drains primaires : AREVA Creusot Forge (France). 
    • Pompes primaires : AREVA Jeumont Solutions for Pumps and Mechanisms (JSPM), France. 
    • Mécanisme de commandes de grappes : AREVA JSPM (France).
    • Cuve du réacteur : Forgeage par la Japan Steel Works (JSW) à Muroran, Japon et fabrication à l'usine AREVA Chalon/Saint Marcel (France).

    Ressources Humaines déployées

    • Suivi du projet : au plus fort de la phase de construction avce près de 540 ingénieurs AREVA
    • Employés pour la construction de la centrale : au plus fort de la phase de construction avec 2 500 personnes, dont 400 salariés et fournisseurs d’AREVA.

  • Certification

    Processus de certification

    Le projet Flamanville 3 est soumis à un processus de certification rigoureux, comprenant deux étapes.
    Cette démarche est menée en parallèle de l’exécution du projet, sous la responsabilité du client, en relation avec l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

    Le Gouvernement français a autorisé la construction de Flamanville 3 le 11 avril 2007, à la suite d’une analyse complète de la conception du réacteur EPR™. Le Rapport Préliminaire de Sûreté a été présenté en 2004. Le rapport final sera quant à lui remis en octobre 2010.

    Des documents de projet destinés à la surveillance et à l’autorisation de la part des autorités de sûreté dans les domaines de l’ingénierie, la fabrication, la construction et la mise en service du réacteur sont produits de manière continue, tout au long de la mise en place du projet.
    Le Rapport Préliminaire de Sûreté sera ensuite approuvé, permettant ainsi le chargement de combustible puis d’autres opérations de démarrage.

  • Dates clés

    Dates clés

    Historique

    • Septembre 2005 : obtention du contrat de fourniture de la chaudière nucléaire par AREVA.
    • Octobre 2005 : début du débat public en France.
    • Février 2006 : fin du débat public.
    • Mai 2006 : lancement anticipé d'approvisionnement, pour les forgés principalement.
    • Avril 2007 : permis de construction obtenu de la part des autorités françaises.
    • Décembre 2007 : début de la construction, premier béton par EDF.
    • Mai 2008 : début des travaux de préparation avant installation du liner.
    • Juin 2008 : montage de la première colonne de la structure de la salle des machines.

    Livraison des premiers équipements auxiliaires et équipements de génie civil AREVA

    • Décembre 2007 : circuit d'injection de sécurité. Circuit d'aspersion de l'enceinte.
    • Janvier 2008 : 1er lot des ancrages du circuit primaire.
    • Mars 2008 : tuyaux externes intégrés.
    • Octobre 2008 : mise en place des tuyauteries pour les circuits de sauvegarde.
    • 2009 et 2010 : livraison des premiers équipements auxiliaires (réservoirs, pompes, vannes), et du contrôle-commande (instrumentation), soudage des premiers supports.
    • Mars à juin 2011: introduction des échangeurs et des accumulateurs RIS.
    • Août 2011: épreuves hydrauliques des circuits primaire et secondaire du premier générateur de vapeur.
    • Avril 2012 : installation des pompes RBS et des premiers tuyaux associés.
    • Juin 2012 : installation de l’anneau support de cuve.
    • Août 2012 : démarrage de l’installation des armoires opérationnelles du contrôle-commande (I&C).
    • Juillet 2013 : installation du dôme.

    Courant 2016 : début de l'exploitation commerciale prévue par EDF.

video

La fiabilité de la sûreté EPR™

La technologie EPR™ offre le niveau de sûreté le plus avancé, capable de faire face aux événements les plus improbables comme ceux qui se sont produits au Japon. Ce film a été développé pour démontrer la solidité du design EPR™, fondé sur une combinaison de systèmes redondants, divers et complémentaires.