logo AREVA

Les activités Amont en Bref

Tubes guides pour assemblages combustible

Elles regroupent les activités liées à la conversion et l’enrichissement de l’uranium, ainsi qu’à la conception et la fabrication du combustible pour les réacteurs nucléaires. AREVA est l'un des leaders mondiaux de l'amont du cycle du combustible nucléaire et dispose d'implantations industrielles de premier plan, principalement en Europe (France, Allemagne et Belgique) et aux États-Unis.

Enjeux et perspectives

Optimiser les outils de production actuels

Construire de nouvelles capacités

Renforcer les offres intégrées

Des activités complémentaires

Chiffres 2014

Chimie

L’activité Chimie consiste en une purification des concentrés miniers suivie de la conversion de l’oxyde d’uranium en hexafluorure.
La Business Unit fournit également des services de chimie de l’uranium à d’autres segments du cycle du combustible : services de défluoration (conversion de l’hexafluorure d’uranium appauvri en oxyde), services de dénitration (recyclage de l’uranium issu des combustibles usés).

Enrichissement

L’enrichissement consiste à augmenter la teneur en uranium 235 de l'uranium naturel afin d'obtenir un combustible utilisable dans les réacteurs nucléaires. Deux procédés industriels sont exploités au niveau mondial : la centrifugation et la diffusion gazeuse. L'usine d'enrichissement d'AREVA, Georges Besse II, utilise le procédé de la centrifugation.

Combustible

L’activité Combustible regroupe la conception, la fabrication et la vente des assemblages de combustibles nucléaires pour les réacteurs nucléaires de type REP (Réacteurs à Eau sous Pression) ou REB (Réacteurs à Eau Bouillante), ainsi que pour les réacteurs de recherche.
La fabrication des composants en zirconium nécessaires à la réalisation des assemblages est aussi assurée par la BU Combustible, qui vend également certains de ces composants à des clients externes. Enfin, le BG vend de nombreux services associés aux combustibles dans le domaine de l'ingénierie et de maintenance.

Un marché international

Chiffres 2014

En 2012, l'Amont a réalisé plus de 60 % de son chiffre d'affaires en Europe (dont la France). La répartition des activités entre ses différents marchés varie fortement d'un Business Unit à l'autre. Le BG Amont est également bien représenté en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord.

Les besoins annuels mondiaux de conversion sont estimés en 2011 à environ 55 000 tonnes de concentré d’uranium, dont 17 200 tonnes en Europe de l’Ouest et centrale, 6 600 tonnes en Europe de l’Est et du Sud-Est, 18 000 tonnes en Amérique du Nord et 12 100 tonnes en Asie. Avec une capacité de production de 14 000 tonnes d’UF6 en 2011, AREVA est un acteur majeur de la production de services de conversion. L’objectif stratégique de la business unit Chimie est de conforter sa position d’acteur majeur sur le marché mondial de la conversion de l’uranium. Dans cette perspective, AREVA a décidé d’investir dans une nouvelle usine de conversion sur les sites de Malvési et de Pierrelatte pour renouveler son outil industriel au travers du projet Comurhex II. La pleine capacité de production de la nouvelle usine sera de 15 000 tonnes et pourra être étendue à 21 000 tonnes si les conditions de marché le justifient.

Les capacités mondiales d’enrichissement disponibles s’élèvent à environ 50 MUTS par an. La nouvelle usine d’enrichissement Georges Besse II (qui remplace l’usine George Besse I arrêtée depuis janvier 2011) est entrée en production en avril 2011. Sa capacité de production installée a d’ores et déjà atteint un million d’UTS à la fin de l’année 2011, quelques mois seulement après son démarrage. L’entrée en service programmée de deux nouvelles cascades de centrifugeuses par mois permettra dès 2016 d’atteindre sa capacité de production nominale, à 7,5 MUTS par an. Le carnet de commandes de la BU Enrichissement compte près de 35 clients électriciens principalement répartis aux États-Unis, en Europe et en Asie, représentant en moyenne l’approvisionnement d’une centaine de réacteurs dans le monde chaque année.

Dans le domaine du combustible, le BG sert principalement le marché des réacteurs à eau légère de conception occidentale, soit un marché d’environ 300 réacteurs nécessitant la fourniture de l’ordre de 6 000 à 7 000 tonnes de combustible par an. Désormais, les États-Unis représentent 40 % de ce marché, l’Europe 35 % et l’Asie 25 %. Sur ce segment de marché, AREVA maintient sa part globale à environ 35 %. Garantir la fiabilité du combustible reste l’objectif principal de la Business Unit Combustible. Au-delà de cet impératif majeur, la business unit Combustible poursuit ses efforts pour améliorer sa performance opérationnelle, tant en conception qu’en fabrication, ainsi qu’en matière de sécurité industrielle, de sûreté nucléaire et d’impact environnemental, domaines dans lesquels elle vise l’excellence. Ainsi, AREVA entend non seulement accompagner la croissance des marchés de l’Amont, mais également s’y développer, au travers notamment d’une offre de services intégrés. Pour cela, le groupe continue à développer et renouveler ses installations industrielles et son offre de combustible.