logo AREVA

Développement durable

Usine de conversion de l'uranium naturel en UF4 de COMURHEX Malvési

Impact sur l'environnement, gestion des déchets, protection du personnel… COMURHEX Malvési a instauré des bonnes pratiques dans l'ensemble de son activité. Zoom sur ces actions engagées.

Réduire l'impact des activités sur l'environnement

Comme toute activité industrielle, Cle site de Malvési utilise des ressources, génère des déchets et des rejets dans l'environnement. Afin de préserver celui-ci, plusieurs actions ont été mises en place : 

  •  Préserver l'eau :
    • Mise en place d'une boucle fermée pour l'eau de refroidissement des installations.
    • Construction d’un bassin d’orage permettant de collecter les eaux de pluies.
  • Diminuer de la consommation d'énergie :
    • Rénovation ou mise en place de chaudières électriques, au gaz naturel ou encore à la biomasse (en projet ).
  • Réduire les rejets dans l'air :
    • nouvelle installation pour limiter ses rejets COV (carbone organique volatil).
    • traitement des évents des fours à lit coulant de l’atelier fluoration qui permettront de continuer à épurer les rejets gazeux en uranium.

Diminuer et valoriser les déchets

Tous les déchets produits par le site de Malvési (radioactifs ou non) font l'objet d'une collecte sélective et de traitement spécifiques. Ils sont évacués par une filière agréée et majoritairement valorisés.

Prévenir et maîtriser les risques

Un dispositif de prévention, des exercices réguliers et un contrôle continu permettent de garantir des conditions de sécurité optimales. En ce sens, le site s'emploie à :

  • Garantir la sûreté des personnes et des installations.
  • Se préparer pour réagir immédiatement.
  • Mettre en place des exercices de sécurité (simulation d'incendie, de fuite de produits chimiques…).

L'établissement de Malvési est soumis à la directive européenne, au titre des stockages d'acide fluorhydrique et d’ammoniac.

Maîtriser les impacts radiologiques

La sécurité du personnel passe notamment par la prévention : port des équipements de protection, contrôle des lieux de travail et surveillance médicale.

Dans cette optique, le site de Malvési organise un suivi médical rigoureux : ainsi, en 2012,

  • 475 visites médicales,
  • 976 examens complémentaires ont été réalisés.
  • 2 601 examens de toxicologie industrielle.

Des visites de sécurité participatives sont régulièrement réalisées pour identifier et éliminer les conditions de travail à risque.