logo AREVA

Offre publique d’achat amicale d’AREVA sur UraMin sur la base d’un prix de 7,75US$ par action

Communiqué de presse

15 juin 2007

  • Offre 100 % en numéraire
  • Une prime attractive hors dividende de 21% sur le cours moyen pondéré 20 jours  au 8 juin 2007
  • AREVA et UraMin ont conclu une convention de soutien à l’offre publique d’achat d’AREVA portant sur l’intégralité des actions d’UraMin
  • Une offre recommandée par le Conseil d’administration d’UraMin
  • Engagements d’apport portant sur environ 25 % des actions
  • Une acquisition qui s’inscrit pleinement dans la stratégie d’AREVA visant une augmentation significative de sa production d’uranium à moyen terme


Paris, le 15 juin 2007 AREVA et UraMin annoncent aujourd’hui avoir conclu un accord relatif au dépôt par AREVA d’une offre publique d’achat (l’ « Offre ») amicale en numéraire portant sur l’intégralité du capital de la société UraMin, société cotée à Londres (AIM) et à Toronto (TSX). AREVA (Euronext Paris) détient déjà de 5,5 % d’UraMin.

L’offre d’AREVA, intégralement en numéraire, sera lancée par CFMM Développement, une société contrôlée indirectement à 100% par AREVA. L’offre se fera sur la base d’un prix de 7,75 US$ par action UraMin, soit une valeur totale de plus de 2,5 MdsUS$ pour 100 % d’UraMin sur base totalement diluée . Elle représente une prime de 21% sur le cours moyen pondéré 20 jours d’UraMin1 au 8 juin 20072.

Le Conseil d’administration d’UraMin, après consultation de ses conseils financiers, a statué sur le caractère équitable de l’offre d’AREVA, a jugé qu’elle était dans le meilleur intérêt des actionnaires et leur a recommandé d’accepter cette offre. BMO Capital Markets a confirmé le caractère équitable de l’offre pour les actionnaires d’UraMin d’un point de vue financier.

Dans ce contexte, tous les directeurs d’UraMin et certains autres actionnaires de la société, représentant approximativement 25 % du capital d’UraMin (sur base totalement diluée), ont conclu des engagements d’apport avec AREVA au titre desquels ils s’engagent, entre autres, à apporter toutes leurs actions UraMin à l’offre d’AREVA.

La convention de soutien conclue entre AREVA et UraMin prévoit notamment que, dans l’hypothèse où UraMin accepterait une offre supérieure à celle d’AREVA, AREVA bénéficierait du droit d’aligner son prix d’offre sur le prix de l’offre supérieure. Au titre de cette convention de soutien, AREVA bénéficie également d’un break up fee d’un montant de 75 millions d’US$ dans certaines circonstances.

L’offre et le document d’offre seront envoyés aux actionnaires d’UraMin dans les prochains jours. L’offre sera ouverte pendant une période d’au moins 35 jours. L’offre est notamment conditionnée à l’obtention par AREVA d’au moins 75 % du capital d’UraMin sur base totalement diluée, y compris la participation actuelle de 5,5 % d’AREVA dans UraMin.

Simultanément au règlement-livraison de l’offre envisagée, UraMin versera à ses actionnaires un dividende en nature sous la forme d’actions Niger Uranium Limited (si la loi l’autorise) ou la contrepartie en numéraire de ces actions. De plus amples informations seront fournies lors de l’envoi du Directors’ Circular d’UraMin.

« UraMin a mis à profit le dynamisme et le savoir-faire minier de ses fondateurs pour identifier d’importants gisements en uranium sur le continent africain. La mise en production de ces gisements devrait permettre à AREVA de développer et de diversifier davantage encore ses sources d’approvisionnement pour garantir la fourniture d’uranium à long terme à ses clients.

L’acquisition d’UraMin s’inscrit totalement dans la stratégie d’AREVA dans le secteur minier. Elle permettra de combiner les ressources minières des deux sociétés ainsi que leurs compétences humaines. Elle se traduira pour AREVA par une importante augmentation de sa production d’uranium à moyen terme.

Les principaux projets d’UraMin, situés en Afrique du Sud, Namibie et République Centrafricaine, offrent une perspective de production annuelle d’environ 18 millions de livres d’U308 après 2012. AREVA possède les capacités techniques et commerciales pour mettre ces gisements en exploitation rapidement et commercialiser leur production » explique Olivier Mallet, Directeur du secteur Mines-Chimie-Enrichissement d’AREVA.

Stephen R. Dattels, fondateur d’UraMin et Vice-Président exécutif du conseil d’administration a déclaré aujourd’hui : « La mise en production des gisements d’UraMin offre à AREVA l’opportunité de renforcer sa position parmi les premiers producteurs mondiaux d’uranium. L’accès à de nouvelles ressources en uranium sur le long terme, combiné à la présence d’AREVA sur l’ensemble de la chaîne de valeur du nucléaire, va renforcer la capacité du groupe à sécuriser l’approvisionnement de ses clients. Pour les actionnaires d’UraMin, l’offre d’AREVA constitue une occasion unique de profiter aujourd’hui d’une prime très attractive tout en prenant une participation dans un nouveau véhicule qui possède de prometteurs permis d’exploration au Niger ».

Stephen R. Dattels a ajouté : « Je voudrais remercier les membres du Conseil d’administration, le management et l’ensemble des collaborateurs d’UraMin pour leur extraordinaire contribution depuis la création de la société en 2006. Leur travail et leur vision ont permis la création de plus de 2,5 milliards d’US$ de valeur en un peu plus de deux ans, faisant ainsi d’UraMin l’un des plus grands succès du secteur minier ».

BMO Capital Markets, Regent Advisors LLC agit en tant que conseil financier d’UraMin dans le cadre de la présente transaction, Heenan Blaikie LLP en tant que conseil juridique.

NM Rothschild & Sons Canada agit en tant que conseil financier d’AREVA dans le cadre de la présente transaction, Blakes Cassels & Graydon en tant que conseil juridique.


POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR L’OFFRE :

Conférence téléphonique aujourd’hui vendredi 15 juin à 15h40 (CET)
Téléphone: +33 (0)1 70 99 42 66

AREVA
Press Office : Charles Hufnagel/Julien Duperray
T: +33 1 34 96 12 15 press@areva.com
Investors Relations : Frédéric Potelle
T: +33 1 34 96 14 08 frederic.potelle@areva.com

UraMin Inc
Neil Herbert, Directeur financier
Tel: +44 77 85 95 77 84
Stephen R. Dattels, Vice-Président exécutif du conseil d’administration
+44 79 17 73 92 49

NOTICE LEGALE

Cette publication d’informations ne constitue pas en tout ou en partie une offre de vente ou une invitation d’acheter des valeurs mobilières ou une sollicitation d’offre d’acheter une quelconque valeur mobilière comme suite de l’Offre.
L’Offre ne se fera que par voie d’annonce formelle et par prospectus d’offre publique d’achat qui détaillera les termes et condition de l’Offre y inclus les détails précisant comment l’Offre peut être acceptée.
Cette publication n’est destinée qu’à des fins d’information et ne constitue en rien un substitut à une offre formelle et un prospectus d’offre d’achat. Ces documents pourront être obtenus dès qu’ils seront disponibles auprès de SEDAR dont le site web est http://www.sedar.com/

DECLARATIONS PROSPECTIVES

Ce communiqué contient des informations et des déclarations prospectives concernant UraMin, AREVA et leurs activités. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d’autres termes similaires.

Bien que les directions d’UraMin et d’AREVA estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres UraMin et AREVA sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de UraMin et AREVA, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. D’importants facteurs de risque peuvent entraîner des modifications substantielles de la performance et des résultats d’UraMin qui pourraient différer matériellement des anticipations faites par le management d’UraMin.

Parmi ces facteurs : environnement économique, prix des matières premières, tendances de l’industrie, changement politique et règlementaire, environnement fiscal, aléas des relations sociales pouvant entraîner grèves et modifications des relations sociales, l’incapacité à remplir des conditions de l’Offre, l’incapacité d’intégrer les opérations d’UraMin dans le groupe AREVA par l’effet d’un accroissement imprévisible des coûts et / ou délais difficultés d’intégration d’UraMin, ou résultant des effets de réorganisation des activités.

A l’exception de ses obligations légales et règlementaires, AREVA ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives.
Ni le Toronto Stock Exchange, ni le AIM à Londres n’ont revu ce communiqué, ni n’acceptent aucune responsabilité relative à la précision et la qualité de l’information contenue dans ce comité.