logo AREVA

NIGER : nouveau record de production avec 3 000 tonnes d’uranium en 2012 sur un site exploité par AREVA

Communiqué de presse

ACTIVITES / MINES

21 décembre 2012

Les équipes du site minier de la SOMAÏR* ont récemment mis en fût la 3 000ème tonne d’uranium.

La SOMAÏR enregistre ainsi son nouveau record de production annuelle pour la deuxième année consécutive puisque l’an dernier, 2,700 tonnes d’uranium avaient été produites sur le site.

Ce succès, qui s’inscrit dans le plan de performance du groupe visant à augmenter la capacité de production du site minier, a été rendu possible grâce au projet « SOMAÏR LIXI » démarré en 2009, qui permet de traiter le minerai à faible teneur du gisement (< 1 kg d’uranium par tonne de minerai extrait), grâce à la technologie dite de « lixiviation en tas »**.

L’ensemble des salariés de la SOMAÏR s’est donc réuni, à proximité du site minier, afin de célébrer cette réussite opérationnelle, en présence du préfet du département d’Arlit, du maire de la localité, des représentants du ministère des mines et des sociétés minières, des principaux partenaires et parties prenantes d’AREVA au Niger, et des populations locales.

« Cette nouvelle performance, qui participe à la croissance des activités minières d'AREVA et à la sécurité d'approvisionnement de nos clients, vient récompenser le travail fourni par les équipes de la SOMAÏR et de l'ensemble du BG Mine » a déclaré Olivier Wantz, Directeur du Business Group Mines.

 

* SOMAÏR : créée en 1968, la Société des Mines de l’Aïr est détenue à hauteur de 63,6% par AREVA et 36,4% par la SOPAMIN (Société du Patrimoine des Mines du Niger, agence nigérienne assurant la gestion des parts minières de l’Etat nigérien). Depuis 1971, elle opère plusieurs gisements d’uranium dans le département d’Arlit (région d’Agadez).
** lixiviation en tas : le minerai concassé et aggloméré est disposé en tas réguliers sur des aires étanches. Les tas sont arrosés en goutte à goutte par des solutions à base d’acide sulfurique, qui percolent pendant plusieurs mois au travers du minerai pour se charger en uranium. Les jus enrichis sont ensuite traités dans l’usine de traitement du site, pour produire du « Yellow Cake ». 

Contacts

  • Service de presse AREVA :
    Julien Duperray / Katherine Berezowskyj / Aurélie Grange / Jérôme Rosso / Alexandre Thebault
    Tél : 01 34 96 12 15 (uniquement pour les journalistes ; pour les autres demandes 01 34 96 00 00)
    Fax : 01 34 96 16 54
    email : press@areva.com

  • Relations Investisseurs AREVA :
    Philippine du Repaire
    Tél : 01 34 96 11 51
    email : philippine.durepaire@areva.com