logo AREVA

Structure du capital

decorative

L'actionnariat d'AREVA est particulièrement stable. L'Etat français contrôle directement ou indirectement 86,52 % du capital d'AREVA. Le premier actionnaire est un établissement public, le Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA). La Banque Publique d'Investissement (Bpifrance Participations SA) constitue également un actionnaire public de la société.

Structure de l'actionnariat au 31 décembre 2016

*   KIA : Kuwait Investment Authority.
** Bpifrance Participations SA : Banque Publique d'Investissement.

La structure actuelle de l'actionnariat résulte des opérations de création d'AREVA le 3 septembre 2001 et des opérations de marchés successives 

  • A la création d'AREVA de nombreux actionnaires (Total, EDF...) ont alors apporté diverses participations minoritaires qu'ils détenaient principalement dans COGEMA et Framatome SA en échange de titres du nouveau groupe AREVA.
  • La participation de l'actionnaire historique, le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives), est restée majoritaire et s'élève dorénavant à 54 %.
  • En décembre 2010, le fonds souverain du Koweit (Kuwait Investment Authority) est entré au capital d'AREVA à hauteur de 5 % , aux cotés de l'Etat français qui a renforcé sa participation directe.
  • L'augmentation de capital réservée aux porteurs de certificats d'investissement (seul instrument côté à l'époque) début 2011 a permis de maintenir le flottant (part du capital détenue par le public) à un niveau de 4 % du capital.
  • La conversion en 2011 de l'ensemble des titres AREVA en actions ordinaires a largement simplifié la structure du capital d'AREVA
  • Depuis le 30 mai 2011, l’intégralité du capital d’AREVA est cotée sous forme d’actions.

 Evolution de la structure de l'actionnariat au 31 décembre 2016

Actionnaire

31 décembre 2016

% droits de vote théorique (1) & nombre d'actions

(% du capital social)

31 décembre 2015

% droits de vote théorique (1) &

% du capital social

31 décembre 2014

% droits de vote théorique (1) &

% du capital social

CEA

57,02% représentant

208 349 383 actions (54,37%)

 54,37%(2)

54,37%(3)

Etat français

29,97% représentant 

110 487 336 actions (28,83%)

 28,83%

28,83%(3)

Kuwait Investment
Authority (KIA)

5,05% représentant 

18 461 538 actions
(4,82%)

4,82%

4,82%

Bpifrance Participations SA

1,74% représentant 

12 712 910 actions
(3,32%)

 3,32%

3,32%

EDF

2,35% représentant 

8 571 120 actions
(2,24%)

 2,24%

2,24%

Groupe Total

1% représentant 

3 640 200 actions
(0,95%)

0,95%

0,95%

FCPE AREVA France actions salariés, FCPE AREVA International actions salariés & US-Employee Stock Purchase Plan

0,63% représentant 

4 616 478 actions(4)
(1,20%)

 1,23%

1% (4)

Framépargne (salariés)

0% représentant 

0 action (5)

(0%)

0%

0,226%

Public

2,11% représentant 

15 395 371 actions
(4,02%)

3,99%

4,02%

Membres du Conseil de Surveillance (2)

 NA

ns

ns

Actions autodétenues (6)

0,1% représentant 

740 490 actions
(0,19%)

 0,19%

0,19%

Contrat de liquidité (6)

  0,03% représentant 

230 026 actions
(0,06%)

  0,05%

 0,04%

Total

100,00% 

 100,00%

100,00%

(1) Les droits de vote théoriques sont calculés sur la base de l’ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droits de vote (actions autodétenues et autocontrolées).

(2) Les membres du Conseil de Surveillance nommés par l’Assemblée générale (autres que le CEA) détenaient chacun 10 actions, jusqu’au 8 janvier 2015, date du changement de gouvernance et date à laquelle les dites actions ont été respectivement retransférées au CEA.

(3) Le 11 décembre 2014, le CEA a cédé à l’État français 27 412 875 actions représentant 7,15 % du capital d’AREVA, pour un montant égal à 334 300 010,63 euros.

(4) L’offre d’actions AREVA aux salariés du groupe lancée en mai 2013 a été réalisée via une cession d’actions existantes autodétenues et rachetées préalablement par AREVA dans le cadre d’un programme de rachat d’actions autorisé par l’Assemblée générale du 10 mai 2012 en application de l’article L. 225-209 du Code de commerce.

(5) Le fonds Framépargne a fusionné avec le FCPE AREVA France actions salariés le 6 août 2015.

(6) En application de l’article L. 225-210 du Code de commerce, les actions possédées directement par la société ou par l’intermédiaire d’une personne agissant en son propre nom sont privées de droit de vote.

Cours de Bourse

Paris le 21/07/2017 à 17:35

4,47 euros -1,19 %

Document de référence 2016