logo AREVA

Cash flow opérationnel

Exploitation minière d'uramin de Trekkopje en Namibie

Le cash flow opérationnel libre avant impôts dégagé par le groupe en 2010 ressort à
- 1 090 millions d’euros fin 2010,
contre - 919 millions d’euros en 2009.

Cash-flow opérationnel avant investissements en hausse de 548 M€

Le cash-flow opérationnel avant investissements s’élève à 923 millions d’euros. Sa progression de 548 millions d’euros par rapport à 2009 (375 millions d’euros) repose sur l’amélioration sensible de l’excédent brut d’exploitation et du besoin en fonds de roulement :

  • L’excédent brut d’exploitation passe de 584 millions d’euros en 2009 à 703 millions d’euros en 2010. Hors plus-values particulières, il augmente de 481 millions d’euros par rapport à 2009 grâce à l’amélioration de la performance opérationnelle. La contribution des plus-values de cession / dilution liées à l’entrée de minoritaires au capital de sociétés du BG Mines-Amont s’établit à 19 millions d’euros en 2010 contre 382 millions d’euros en 2009.
  • La variation du besoin en fonds de roulement opérationnel est positive de 239 millions d’euros, contre 105 millions d’euros en 2009. La génération de trésorerie liée aux avances clients dans les BG Mines-Amont et Aval et aux plans d’optimisation des stocks dans le BG Mines-Amont a largement compensé la consommation des avances clients dans le BG Réacteurs et Services. Le fonds de roulement opérationnel au bilan est excédentaire de 92 millions d’euros.

Répartition des cash-flows opérationnels libres avant IS par Pôle

en millions d'euros20102009
Mines-Amont(252)(315)
Réacteurs et Services(639)(662)
Aval414288
Energies Renouvelables(309)(91)
Corporate(305)(139)
Total(1 090)(919)

Déploiement du programme d’investissement

La montée en puissance de programmes de construction, notamment dans l’Enrichissement, explique l’évolution des investissements bruts hors acquisition, de 1 780 millions d’euros en 2009 à 1 966 millions d’euros en 2010.

En 2010 le groupe a réalisé près de 60% de ses investissements sur les sites implantés en France.

Les acquisitions réalisées en 2010 dans les Energies Renouvelables pour 210 millions d’euros (100 % d’AUSRA et 49% restant dans Multibrid) portent le montant total des investissements bruts à 2 176 millions d’euros (contre 1 808 millions d’euros en 2009).

Le montant des investissements nets s’élève à 2 013 millions d’euros en 2010, contre 1 294 millions d’euros en 2009, compte tenu des cessions d’actifs pour 163 millions d’euros en 2010 (principalement la cession de 2 % de l’usine Georges Besse II), contre 514 millions d’euros en 2009.

Cours de Bourse

Paris le 22/10/2014 à 09:52

10,69 euros +0,42 %

Document de référence 2013
decorative
Flux RSS

Restez informé des dernières mises en ligne en vous abonnant au flux RSS AREVA.